frozenkiwi.com

Episode 2 : Vélum

Vélum

Pas facile de rendre justice à un bouquin comme Vélum. Impossible de résumer son contenu sans être réducteur... Pas moyen de faire bref non plus.
Vélum est une odyssée foisonnante et complexe. Le genre de texte qui vous jette à terre, un peu comme l'avait fait Hyperion (Dan Simmons), Lanark (Alasdair Gray), ou plus récemment La Route (Cormac McCarthy).
Le problème avec ce genre de lecture, c'est qu'on ne sait pas vraiment quand on aura l'occasion d'en reprendre d'aussi belles. Ca rend le reste forcément fadasse...

Odyssée aux multiples destins, voyages au bout de la fatalité, Vélum est un univers de luttes. Hal Duncan reprend et manipule à sa guise de grands mythes universels, tissant - et défaisant, comme Pénélope - une tapisserie complexe aux enchevêtrements incertains, pour nous laisser suivre le fil d'un récit du genre de ceux qui vous submergent.

On suit fiévreusement les aléas des différentes vies de Phreedom et Finnan, mais aussi les errances de ceux qui les approchent. Toujours pareil,toujours différent...
Le livre de Duncan est étourdissant.
Il faudra cependant attendre l'année prochaine et la traduction du second volume pour avoir les clefs de ce récit à tiroirs... Vélum n'est en effet que la première partie du Livre de Toutes les Heures, aaarghhh...

;